© 2017. Elvire Prévot.

Les ondes Alpha

Le cerveau est constitué de deux hémisphères : droit et gauche. Le cerveau droit privilégie la perception intuitive, créative et globale et le gauche le travail analytique et la réflexion. Nous fonctionnons bien souvent avec un hémisphère dominant (le gauche dans la plupart des cas).

Le cerveau est constitué de milliards de cellules qui échangent en permanence des informations. Les échanges d’informations provoquent l’émission de courants électriques de faible intensité. L’électro- encéphalogramme permet de capter ces ondes.

Le rythme de ces ondes varie en fonction de notre activité : si nous sommes éveillé, en apprentissage, au repos, en état de relaxation etc. Ces ondes sont de quatre types : Alpha, Beta, Thêta et Delta.

Lorsque que nous avons les yeux fermés, et que nous sommes relaxé, à l’état « sophro-liminal », notre cerveau émet des ondes Alpha. Le rythme de ces ondes, relativement lent, permet aux deux hémisphères de fonctionner ensemble dans un parfaite harmonie. Mais lorsque nous sommes en ondes Beta, c’est-à-dire, à l’état d’éveil, noter cerveau chute très régulièrement dans les ondes Alpha, sans que nous en soyons vraiment conscient, et ceci pour éviter la « surchauffe » du cerveau ».

Lorsque les deux hémisphères de notre cerveau fonctionnent ensemble, en harmonie, cela nous permet d'avoir une vision plus globale des choses, mais aussi :

d'avoir une meilleure concentration,
une meilleure mémoire,
de pouvoir mieux gérer nos états de stress et nos états émotionnels,
de pouvoir prendre un contrôle conscient du fonctionnement de notre corps, de nos organes, et de nos réactions physiologiques,
de pouvoir prendre le contrôle de nos habitudes, surtout de celles que l'on désire changer,
de pouvoir créer de nouvelles habitudes plus positives et salutaires pour notre vie,

Au niveau alpha, nous avons une meilleure perception de tous nos sens et même, nous sommes beaucoup plus à l'écoute de notre intuition, ce qui veut dire que nous savons ce qu'il faut faire au moment où il faut le faire. Notre mental est alors en "veilleuse", il interfère moins souvent et notre choix est alors plus juste, plus intuitif. L'intuition peut être définie comme cette faculté de connaître des informations qui sont hors de notre champ de perception habituel.

Le stress

 

Le stress peut être de deux ordres :

- il peut être physiologique : c’est-à-dire due à une infection, un choc physique, ou encore induit par le bruit d'une forte explosion par ex.,

- ou psychosocial, c’est-à-dire due à une accumulation d’interactions inadaptées, par exemple conditions de travail, de vie etc..

Dans les deux cas, l'équilibre intérieur est perturbé.

L’homéostasie, c’est-à-dire, l’ensemble des processus qui permettent de maintenir l’équilibre (« la sagesse du corps »), déclenche des réactions d’alarme. Une possibilité de résoudre le problème est alors, soit la fuite, soit la lutte. Si aucune n’est possible, il y a « inhibition de l’action » et le corps rentre dans une hypertension. Le système « surchauffe ».

 

L'homéostasie physiologique, c'est-à-dire l'équilibre physiologique du corps, est assuré par une partie du cerveau appelé, le « cerveau primitif ». L'homéostasie émotionnelle et psychique est elle assurée par une autre partie, le « cerveau limbique ».

 

Le travail sophrologique en onde alpha va alors permettre un travail sur les émotions, la mémoire, l’imagination et l’association d’images et ainsi permettre un «rééquilibrage » du système physique et psychique.

 appliquée au monde professionnel, 

la sophrologie permet de :

- Renforcer la sensibilisation aux risques liés au travail,

- Renforcer la formation pratique du personnel, la coordination

et l’harmonisation des tâches et du travail d’équipe,

- C’est aussi un véritable support d’échange,

pédagogique et interactif, qui permet des applications concrètes

tant en situation de préparation que d’urgence. 

La sophrologie est donc un véritable parcours, une suspension revitalisante, une technique éclaircissante, qui permet de découvrir, redécouvrir qui l’on est, dans le respect de ses émotions.

C’est une méthode qui invite à la rencontre.

Avec un sophrologue bien entendu, parfois avec plusieurs personnes, lorsque celle ci est pratiquée en groupe.

En état de disponibilité, de plus grande lucidité sur soi, sur le monde, il est alors possible de rencontrer son intégrité et sa dignité. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now